Articles de la saison 2003

Année 2003

Articles des membres et de presse parus en 2003.

Le Maxi 1000 a été endeuillé cet été par la mort de Marc BAUDIER qui était le fondateur de ce trophée. Il est décédé à 58 ans. Son départ laisse un grand vide, nous avons une pensée pour les siens.

 

                                    Retour à CROIX. Cette fois ci la balade se résume à une histoire de mecs.           Les femmes nous ont abandonné. Paul a fait le voyage avec Olivier et moi. Chatoune (qui s’occupe de l’intendance) et Gérard partis de Paris sont déjà présents sur le circuit quand nous arrivons. En réalité ils sont partis à la grande surface du bled d’à coté car Chatoune a oublié la viande dans son congélateur. Et quand on connaît l’importance de la « barbecue’s party » pour le moral des troupes… on ne rigole pas avec ces choses là.   Jean-Claude et Patrice nous rejoignent dans la nuit de vendredi. Le temps est incertain et l’inquiétude me taraude quelque peu vu l’usure très avancée des Michelin XAS du Djet. Cela fait quand même deux ans et demi qu’on traîne le même train de pneus surs les circuits. Bon, mais comme dirait Jean-Claude «  on ne voit pas encore la ferraille ». Tout va bien !

LA DER DES DER A MONTLHERY ?

   A ce jour le team Grente n’a jamais brillé à Montlhéry. Toujours moyen, moyen.  Les essais ne présagent pas un bouleversement extraordinaire : 17ème temps sur 40 participants. Comme d’hab’. Olivier se plaint d’un moteur qui ne prend pas assez de tours et se retrouve à quelques 13 secondes de l’inabordable Jem de l’ami Cassina qui lui même creuse un trou de plus de 4 secondes sur la première Mini !!!  A part ça la vie est belle, il y a plein d’amis présents, des gens du club et d’autres. Le fan club affiche complet. Le soleil est au rendez-vous, les filles (je veux dire « nos femmes ») sont belles et le vin est bon.

 

Depuis plusieurs années, une manche du Championnat de France Maxi 1000 se déroule à Croix, à 60 kilomètres de chez moi. C’est l’occasion d’aller soutenir Olivier et son Team Grente, et de découvrir cette équipe de passionnés bon vivants (Du moins si j’en crois les comptes-rendus du bulletin). Contacts et rendez-vous pris par le Net… « 10 heures, dimanche matin pour un petit café « réparateur » avant la course. »

 

                        Dans les années 80 ou 90 nous étions partis en virée à SPA en spectateurs d'un Grand Prix de F1. Gérard était présent, Gérard c'est le beau-frère de Chatoune. Et Gérard "il est des notre" (air connu) pour ce week-end nivernais. Bonne nouvelle, non ? Bon ! O.K. Vous vous en tapez ! Mais vous ne nierez pas que le Maxi 1000 est fédérateur. " Nous partîmes 500, mais par un prompt renfort nous nous vîmes 3000 en arrivant au port " Enfin, presque ! Très chaud Magny ça manque de verdure, le béton implacable, le bitume fumant. Nostalgie des circuits dans les champs, la tente plantée à l'ombre d'une haie, les paddocks entre les bouses de vaches (voir la Châtre…avant). Nous débarquons ce vendredi 6 juin ( Remember, nous ne sommes pas Normands pour rien) dans l'après-midi par un soleil de plomb.

Nogaro le renouveau ?

On prend les même et on recommence, enfin presque. CHATOUNE est venu compléter la bande. CHATOUNE est un ancien de chez CITROËN. Un pote de JEAN-CLAUDE et de ROGER. Ils ont fait leurs premières armes aux volants de GS et autres DS sur l'anneau de MONTLHERY et dans je ne sais quel sombre "labos" de la marque aux chevrons. Pour le détail, consultez-les. Ils sont intarissables, des anecdotes à la pelle. Bientôt une amicale des anciens de chez CITROËN ? Mieux, le Maxi 1000 avec une GS Sport 1015cc ! (celle qui n'a pas été commercialisée mais qui avait un moteur proche de la MEP X 27) Donc CHATOUNE est avec nous et s'occupe de l'intendance.

Le 3 et 4 Mai la course du Maxi 1000 est à Croix en Ternois dans le Nord, je dois d'abord confesser que comme beaucoup, je suis toujours étonnée par la faculté des gens du Nord à faire la fête, (pour avoir passé quelques week-end assez mémorables) mais j'ai quand même un mal fou lorsque nous roulons à ne pas penser au Grand Brel et je cherche où le "canal s'est pendu" !!  Le ciel bas, les paysages plats et les maisons en briques bien alignées, j'en frissonne.

Effectuer un don au team

Vous pouvez effectuer un Don au Team par un paiement en ligne via notre site web.

Renseigner les champs qui suivent et cliquez sur le bouton payer pour effecteur la transaction sur le site sécurisé Klik&Pay :

Montant:

 

 

Le paiement sécurisé par