Après sa seconde place et sa victoire à Albi la suite de la saison s’annonçait radieuse pour Olivier. Le nouveau moteur préparé par Philippe nous laissait espérer  un regain de puissance et ainsi permettre à Olivier de tenir tête aux meilleurs des Formules Renault atmosphériques. Mais Philippe nous avait prévenu avec notre budget limité il ne fallait pas s’attendre à des miracles !

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...